20 septembre 2018 à 09:30:59Dernier membre: AliceDufresne









Auteur Sujet: E-10 Ben oui, c'est un Olympus !  (Lu 912 fois)

Hors ligne le_alain

  • Extraordinaire
  • *
  • Messages: 5872
    • http://alain.rival1.chez.tiscali.fr
E-10 Ben oui, c'est un Olympus !
« le: 18 avril 2004 à 13:13:02 »
Pour Lalie, le voici avec :
- un complément macro
Prise de vue à une échelle plus grande que la taille de l'objet, sans emploi du microscope. Le domaine de la photomacrographie
Prise de vue à une échelle plus grande que la taille de l'objet, sans emploi du microscope. Le domaine de la photomacrographie s'étend généralement de x1 à x10.
s'étend généralement de x1 à x10.
Mcon35,
- un diffuseur plastique blanc coincé sous le paresoleil.



Donc, comme le tien, c 'est bien un BRIDGE
Type d'appareil photographique. La technologie du "bridge" diffère du reflex
Type d'appareil photographique. Le reflex mono-objectif, comme son nom l’indique, ne comprend qu’un seul objectif qui sert à la fois à la visée et à la prise de vue. Un miroir escamotable placé entre l’objectif et la pellicule renvoie l’image formée par l’objectif au travers d’un prisme vers un verre dépoli
Surface translucide sur laquelle se forme l'image réelle dans les appareils photographiques reflex et de grand format.
situé sur le haut du boîtier. Lorsque l’obturateur s’ouvre, un ressort fait automatiquement basculer le miroir, ce qui permet à la lumière d’atteindre le film. Grâce au prisme, l’image saisie sur la pellicule est quasiment identique à celle prise en compte par l’objectif, supprimant ainsi tout effet de parallaxe.
. Ici au lieu d’un renvoi de l’image dans le viseur
Dispositif de l'appareil photographique permettant de cadrer le sujet, parfois de faire la mise au point. Il en existe plusieurs types : direct, verre dépoli, reflex, à cadre.
par un miroir
Il se trouve au coeur du système reflex, il est situé entre l'objectif et le verre de visée
Nom que l'on donne au dispositif d'un appareil reflex où se forme l'image. Les verres de visée sont munis de systèmes de mise au point (stigmomètre, microprismes) et doublés d'une lentille de Fresnel, augmentant la luminosité de l'image vers les bords du champ. Les verres de visée sont parfois interchangeables.
. Incliné à 45° son rôle est de transmette l'image, inversée droite-gauche au viseur par l'intermédiaire du pentaprisme
Bloc de verre optique utilisé dans les appareils reflex, ayant pour but de redresser l'image formée sur le verre de visée.
chargé notamment de redresser cette image.
et un prisme, on a un renvoi électronique des signaux reçus par le capteur
C'est l'équivalent du film argentique dans un appareil photo classique (sauf qu'il est réutilisable à l'infini
En langage photographique, c'est la distance suffisamment grande pour ne pas nécessiter de correction de la mise au point
Opération consistant à régler la distance objectif-film, pour obtenir la netteté de l'image selon l'éloignement du sujet.
, par rapport à une mise au point faite sur l'horizon. On considère que l'infini photographique est égal à 1000 fois la distance focale de l'objectif utilisé.
). Il existe deux familles de capteurs : le CCD
Charge Coupled Device (Dispositif de mesure de charge) : un des deux types principaux de capteurs d'images utilisés dans les appareils photos numériques. Quand une photo est prise, le CCD est frappé par la lumière arrivant à travers l'objectif de l'appareil. Chacun des milliers ou des millions de photosites qui constituent le CCD convertit cette lumière en électrons. Le nombre d'électrons, généralement décrit comme la charge accumulée du pixel
Élément d'une image : les photographies numériques sont composées de milliers ou de millions de pixels : ce sont les éléments de base d'une photo numérique.
(contraction des termes anglais "Picture Element")
, est mesuré puis converti en valeur numérique. La dernière étape s'accomplit en dehors du CCD, dans un composant de l'appareil appelé convertisseur analogique-numérique.
et le CMOS
Complementary Metal-Oxide Semiconductor : un des deux types principaux de capteurs d'images utilisés dans les appareils photos numériques. Sa fonction de base est identique à celle d'un CCD. Les capteurs CMOS ne se trouvent actuellement que dans quelques appareils photos numériques.
(voir définitions ci-après).
sur un écran situé dans le viseur. Bien pour le cadrage, pas toujours pour la visée, en macro par exemple.
réflex,mais la visée est optique avec pentaprisme sur dépoli fin, et non viseur électronique (cela change tout!)

Le boîtier est très solide, en aluminium gainé caoutchouc,ainsi que le zoom
Le zoom est un objectif conçu pour avoir une distance focale variable, qui peut être ajustée en permanence entre deux points déterminés. Les zooms sont particulièrement utiles lorsqu’ils sont associés à des reflex mono-objectifs car ils permettent de contrôler en continu l’échelle de l’image.
qui de plus ne s 'allonge pas car la mise au point est interne.
Zooming mécanique très doux.

Très rapide en autofocus
Système qui permet la mise au point automatique. Sur un projecteur de diapositives, un dispositif optoélectrique, situé à proximité du couloir de projection, surveille la position de la diapositive. Un petit moteur asservi modifie la position de l'objectif
L’objectif d’un appareil photographique est tout aussi important que le boîtier. Les objectifs sont classés en quatre groupes génériques : grands-angles
Pour un appareil de format 35 mm, les objectifs ayant une focale comprise entre 20 et 35 mm sont appelés grands-angles. Ils permettent d’avoir une meilleure profondeur de champ
La profondeur de champ existe, je l'ai rencontrée.
Comment vous en rendre compte vous-même ?
Mais c'est très simple, munissez-vous d'une carte de visite ou d'un bristol, d'une aiguille ordinaire et d'un crayon.
Faites un tout petit trou au centre du bristol, l'important est qu'il soit proprement fait.
Vous y êtes?
Allons-y:  Prenez le crayon et placez-le à 40 cm de votre oeil (un seul s'il vous plait).
Regardez quelque chose placé à l'infini, et dans votre champ visuel votre crayon est flou!
Fixez le crayon, il devient net, mais l'infini est flou!
Intercaler votre carte de visite près de votre oeil, et refaites le test.
Vous avez une grande chance de voir le fond et le crayon nets ensemble, vous avez votre oeil en intercalant votre carton, et vous avez augmenté votre profondeur de champ.
, un champ de vision (ou angle) plus grand, mais n’autorisent qu’un grossissement relativement faible. Le champ de vision des grands-angles performants aussi appelés fisheye peut atteindre ou dépasser 180°. Ainsi, l’objectif grand-angle de 6 mm, créé par la firme Nikon, offre un champ de vision de 220°, produisant des images circulaires et non pas des images rectangulaires ou carrées..
, objectifs normaux, téléobjectifs
Les objectifs ayant des distances focales plus longues, appelés téléobjectifs, réduisent le champ de vision et diminuent la profondeur de champ mais permettent en revanche de grossir l’image. Pour un appareil de format 35 mm, un objectif ayant une distance focale de 85 mm ou plus correspond à un téléobjectif.
et zooms. Ces termes renvoient en réalité à la distance focale
Distance qui sépare le capteur du foyer de l'objectif.
Distance entre le point nodal d'émergence de l'objectif et l'image nette d'un objet placé à l'infini.
de l’objectif, qui se mesure généralement en millimètres. Cette caractéristique de l’objectif correspond à la distance entre le centre optique de l’objectif et l’image nette d’un objet placé à l’infini. En pratique, la distance focale influe sur le champ de vision, le grossissement et la profondeur de champ de l’objectif.

Les appareils utilisés par les photographes professionnels et les amateurs avertis sont conçus pour recevoir indifféremment ces quatre types d’objectifs.
dès que le film s'écarte du plan de netteté. Attention ce système n'agit que sur une partie de la diapositive à cause de la courbure du film sous l'effet de la chaleur du projecteur. Seule la mise sous verres des diapositives garantit la perfection et la stabilité de la mise au point.

Abréviation usuelle : AF
Système qui permet la mise au point automatique. Sur un projecteur de diapositives, un dispositif optoélectrique, situé à proximité du couloir de projection, surveille la position de la diapositive. Un petit moteur asservi modifie la position de l'objectif dès que le film s'écarte du plan de netteté. Attention ce système n'agit que sur une partie de la diapositive à cause de la courbure du film sous l'effet de la chaleur du projecteur. Seule la mise sous verres des diapositives garantit la perfection et la stabilité de la mise au point.

Abréviation usuelle : AF
, déclenchement quasi instantané et très doux.

Inconvénients : L 'objectif n 'est pas interchangeable, on peut lui adjoindre des compléments.
Une partie de la lumière est divisée vers le viseur, d 'où gain plus fort sur le capteur = plus de bruit
Interférence influençant le capteur CCD lors de longues expositions. Généralement de plus en plus visible au fur et à mesure qu'on augmente les ISO
Une mesure de la sensibilité d'un film à la lumière. Bien que les appareils numériques n'utilisent pas de films, ils ont adopté le même système de mesure pour décrire la sensibilité du capteur d'image de l'appareil photo. Les appareils numériques comprennent souvent un réglage permettant d'ajuster la vitesse ISO ; certains vont la régler automatiquement en fonction des conditions d'éclairage, en la faisant varier vers le haut quand la lumière disponible augmente. Généralement, plus la vitesse ISO augmente, moins la qualité de l'image est bonne.
.
.

Rafale 3 images par secondes sur 4 images seulement, et ensuite faut attendre : 7 secondes pour inscrire une image sur la carte !!!  très lent, mais 25% plus rapide que le E-20  :!:
très long à la relecture sur l 'écran incorporé, mais je m 'en sert très peu!


Bref, un confort d 'utisation super malgré tout (~1Kg..) avec une ergonomie parfaite,
une grande qualité de fabrication ( qui m 'avait éloigné de la série 7 et A1 de Minoltat, ainsi que le viseur...., bien que le zoom Minoltat soit plus polyvalent)
et des couleurs assez fidèles.

Hors de prix à sa sortie ( 2x plus qu 'un D70 ou 300D ), il ne se fabrique plus et se trouve aujourd\'hui en occasion pour le prix d 'un compact
Type d'appareil photographique. Il est léger, à emmener partout dans la poche, mais cependant peut être très performant. Il est équipé d'une visée optique décallée de l'objectif (donc il y a une erreur de parallaxe
Différence des points de vues entre l'objectif et le viseur, devant être corrigée pour les vues rapprochées. Le reflex mono-objectif est exempt de parallaxe.
), ou seulement d'un visée par l'écran LCD
Liquid Crystal Display (Affichage à cristaux liquides) : un écran basse tension souvent utilisé au dessus et/ou à l'arrière d'un appareil numérique pour afficher des réglages ou la photo elle-même.
.
en plastique....

Bref content, mais un peu limité par le fait que l 'objectif ne soit pas intercheangeable...  Pas de vrai bon super télé, ni de vrai bonne macro (pour le moment, j 'essaie d 'améliorer !)



Le E-1 qui le remplace est une bête mais déçu par :

Pas de flash incorporé
pas de visée par l 'écran, (comme les autres réflex d 'ailleur et c 'est bête :(  )
Pas de compression
Compression de fichiers numériques dans un format exigeant moins d'espace de stockage. On distingue plusieurs techniques de compression, selon qu'elles retirent les détails et la couleur des images ou non.<br><br>Les techniques dites "sans perte" préservent les détails des images lors de la compression. Les techniques "avec perte", en revanche, compriment les images en leur retirant des détails. La technique de compression mise au point par le Joint Photographic Experts Group (JPEG
Un standard pour la compression de données images, développé par le Joint Photographic Experts Group, d'où le nom de JPEG. Pour être précis, JPEG n'est pas un format de fichier, c'est une méthode de compression qui est utilisée dans un format de fichier, comme le format EXIF-JPEG répandu auprès des appareils photos numériques. Il s'agit d'un format à déperdition, ce qui signifie qu'une certaine qualité est perdue quand un taux de compression JPEG élevé est appliqué. En général, si une compression JPEG faible, donc préservant une haute qualité, est choisie sur un appareil numérique, la perte de qualité n'est pas détectable à l'œil.
) entraîne une perte de détails. Elle est reconnue par les formats JPEG, PDF et POSTSCRIPT. Les appareils photo numérique stockent généralement les images au format JPEG.
au niveau 1/4, pour moi le meilleur compromis.
Optiques très chères et limitées pour le moment , Sigma va y remédier,
et le prix ( mais la qualité du boîtier est en conséquence)                    
Bon, y'a plus qu'à !!!!

Hors ligne Lalie

  • APNartiste
  • *
  • Messages: 18464
  • Sexe: Femme
    • Mes photos favorites
  • APN: nikon d7000
E-10 Ben oui, c'est un Olympus !
« Réponse #1 le: 18 avril 2004 à 16:13:39 »
merci pour les explications, effectivement je confondais encore le E10 et le E1 !!! tes photos de la coccinelle ont été prises avec le flash et ton diffuseur maison?                    
je fais de ma vie un rêve , et d'un rêve la réalité!