17 juillet 2018 à 03:55:30Dernier membre: AliceDufresne









Auteur Sujet: Retouche Sépia...(photofiltre)  (Lu 2242 fois)

chriswillys

Retouche Sépia...(photofiltre)
« le: 13 février 2006 à 12:26:26 »
Suite à nos MP
Égal à un million de pixels.

Abréviation usuelle : mp
sur mes sépias...voici un petit tuto...


Tout d'abord, j'utilise photofiltre car c'est super simple d'accès. Photofiltre


Ouvrez une image.


Cliquez ensuite sur l'icone" Variation de teinte " visible dans la barre d'outils de photofiltre. Une règle multicolore s'affiche et il vous reste à choisir la teinte souhaitée...moi c entre le rouge et le jaune.


Ensuite, toujours dans la barre d'outils, baisser le niveau de gamma ( tjrs si votre image de départ est surex
La surexposition est une exposition trop longue qui se traduit par un rendu trop clair et qui peut supprimer certains détails importants de l'image.
) de sorte d'assombrir la scène...parfois le ciel est à assombrir indépandemmant du sujet donc, là,sélectionnez le avec 'outil baguette magique tolérance 100.


Ensuite, un peu de contraste
Différence entre les densités extrêmes d'un négatif
Image photographique dont les valeurs sont inversées.
ou d'un positif
Image photographique dont les valeurs sont identiques ou analogues à celles du sujet original.
ou encore entre les luminances extrêmes du sujet. Le contrôle du contraste est un élément important de la pratique photographique ; le contraste final de l'image dépend à la fois du sujet, de la nature et du traitement du négatif et du positif.
( pas de trop car celui-ci crame les blancs tout en faisant ressortir les sombres) parfois  -de luminosité...et voilà. Ca devrait suffire comme cela.


J'utilise la même procédures pour mes NB, au lieu de cliquer sur Variations de teintes, je clique sur NB...ensuite j'ajuste le niveau, contraste, etc...

En dernier lieu, je pousse la netteté d'un cran voir deux.


Et si l'image me le permet, je la passe sous Neatimage.


Voila, zesteph, tiens moi au courant...poste ici tes photos que tu aimerais rendre en sépia et on comparera pour que tu arrrives au mêmes résultats .



a +
« Modifié: 14 février 2006 à 20:07:55 par chriswillys »

Hors ligne pg15

  • Extraordinaire
  • *
  • Messages: 9268
  • Sexe: Homme
  • APN: Panasonic Lumix FZ 20 / Gimp sous Linux Ubuntu
Retouche Sépia...(photofiltre)
« Réponse #1 le: 13 février 2006 à 15:33:14 »
Citer
Ensuite, prenez une image si possible un peu surex
La surexposition est une exposition trop longue qui se traduit par un rendu trop clair et qui peut supprimer certains détails importants de l'image.
...elles sont plus récupérables ( n'est ce pas le_alain ;) )
Je n'ai peut-être pas tout suivi...  :unsure:
mais dans la plupart des cas, ce sont les photos sousex
La sous-exposition est une exposition insuffisante qui se traduit par des zones trop sombres dans l'image.
qui sont le plus facilement récupérables...  ;)
a+  :)

Pour vérifier le réglage de son écran c'est ICI (mire à utiliser en plein écran)
Mais pour faire un calibrage plus précis un petit tuto est  LA (sous Windows...)

chriswillys

Retouche Sépia...(photofiltre)
« Réponse #2 le: 13 février 2006 à 19:46:58 »
Bin je préferre foncer une image trop claire au départ ( fade ou surexposé
Se dit d'une partie d'image où l'excès de lumière fait que cette partie ne comporte plus de nuance, même si on essaie de l'assombrir avec un logiciel, cette partie reste uniformément blanche.
e...c'est ce que je voulais dire) que l'inverse...éclaircir une image foncée...question de bruit
Interférence influençant le capteur
C'est l'équivalent du film argentique dans un appareil photo classique (sauf qu'il est réutilisable à l'infini
En langage photographique, c'est la distance suffisamment grande pour ne pas nécessiter de correction de la mise au point
Opération consistant à régler la distance objectif-film, pour obtenir la netteté de l'image selon l'éloignement du sujet.
, par rapport à une mise au point faite sur l'horizon. On considère que l'infini photographique est égal à 1000 fois la distance focale de l'objectif utilisé.
). Il existe deux familles de capteurs : le CCD
Charge Coupled Device (Dispositif de mesure de charge) : un des deux types principaux de capteurs d'images utilisés dans les appareils photos numériques. Quand une photo est prise, le CCD est frappé par la lumière arrivant à travers l'objectif de l'appareil. Chacun des milliers ou des millions de photosites qui constituent le CCD convertit cette lumière en électrons. Le nombre d'électrons, généralement décrit comme la charge accumulée du pixel
Élément d'une image : les photographies numériques sont composées de milliers ou de millions de pixels : ce sont les éléments de base d'une photo numérique.
(contraction des termes anglais "Picture Element")
, est mesuré puis converti en valeur numérique. La dernière étape s'accomplit en dehors du CCD, dans un composant de l'appareil appelé convertisseur analogique-numérique.
et le CMOS
Complementary Metal-Oxide Semiconductor : un des deux types principaux de capteurs d'images utilisés dans les appareils photos numériques. Sa fonction de base est identique à celle d'un CCD. Les capteurs CMOS ne se trouvent actuellement que dans quelques appareils photos numériques.
(voir définitions ci-après).
CCD lors de longues expositions. Généralement de plus en plus visible au fur et à mesure qu'on augmente les ISO
Une mesure de la sensibilité d'un film à la lumière. Bien que les appareils numériques n'utilisent pas de films, ils ont adopté le même système de mesure pour décrire la sensibilité du capteur d'image de l'appareil photo. Les appareils numériques comprennent souvent un réglage permettant d'ajuster la vitesse ISO ; certains vont la régler automatiquement en fonction des conditions d'éclairage, en la faisant varier vers le haut quand la lumière disponible augmente. Généralement, plus la vitesse ISO augmente, moins la qualité de l'image est bonne.
.
. Je me trompe ?



a + ;)

Hors ligne pg15

  • Extraordinaire
  • *
  • Messages: 9268
  • Sexe: Homme
  • APN: Panasonic Lumix FZ 20 / Gimp sous Linux Ubuntu
Retouche Sépia...(photofiltre)
« Réponse #3 le: 13 février 2006 à 20:35:13 »
Tout dépend de la surexposition
La surexposition est une exposition trop longue qui se traduit par un rendu trop clair et qui peut supprimer certains détails importants de l'image.
...  ;)
Si la photo comporte des parties cramé
Se dit d'une partie d'image où l'excès de lumière fait que cette partie ne comporte plus de nuance, même si on essaie de l'assombrir avec un logiciel, cette partie reste uniformément blanche.
es, elle sont irrécupérables...
Par contre on débouche plus facilement des ombres un peu sombres parcequ'elles contiennent le plus souvent pas mal d'informations... et si par hasard, il reste un peu de noir noir (0000h) ça passera plus facilement inaperçu que le blanc pur (FFFFh)...  :)
Je pense qu'en lisant les posts du forum tu trouveras pal mal d'avis qui vont dans ce sens...  :)
a+  :)

Pour vérifier le réglage de son écran c'est ICI (mire à utiliser en plein écran)
Mais pour faire un calibrage plus précis un petit tuto est  LA (sous Windows...)

Hors ligne WiLLz

  • Amateur éclairé
  • *
  • Messages: 293
    • http://willz.deviantart.com/gallery
Retouche Sépia...(photofiltre)
« Réponse #4 le: 13 février 2006 à 20:43:48 »
Citer
Tout dépend de la surexposition
La surexposition est une exposition trop longue qui se traduit par un rendu trop clair et qui peut supprimer certains détails importants de l'image.
...  ;)
Si la photo comporte des parties cramé
Se dit d'une partie d'image où l'excès de lumière fait que cette partie ne comporte plus de nuance, même si on essaie de l'assombrir avec un logiciel, cette partie reste uniformément blanche.
es, elle sont irrécupérables...
Par contre on débouche plus facilement des ombres un peu sombres parcequ'elles contiennent le plus souvent pas mal d'informations... et si par hasard, il reste un peu de noir noir (0000h) ça passera plus facilement inaperçu que le blanc pur (FFFFh)...  :)
Je pense qu'en lisant les posts du forum tu trouveras pal mal d'avis qui vont dans ce sens...  :)
a+  :)
Exacte, même si je comprend Chris car il a le même bridge
Type d'appareil photographique. La technologie du "bridge" diffère du reflex
Type d'appareil photographique. Le reflex mono-objectif, comme son nom l’indique, ne comprend qu’un seul objectif qui sert à la fois à la visée et à la prise de vue. Un miroir escamotable placé entre l’objectif et la pellicule renvoie l’image formée par l’objectif au travers d’un prisme vers un verre dépoli
Surface translucide sur laquelle se forme l'image réelle dans les appareils photographiques reflex et de grand format.
situé sur le haut du boîtier. Lorsque l’obturateur s’ouvre, un ressort fait automatiquement basculer le miroir, ce qui permet à la lumière d’atteindre le film. Grâce au prisme, l’image saisie sur la pellicule est quasiment identique à celle prise en compte par l’objectif, supprimant ainsi tout effet de parallaxe.
. Ici au lieu d’un renvoi de l’image dans le viseur
Dispositif de l'appareil photographique permettant de cadrer le sujet, parfois de faire la mise au point. Il en existe plusieurs types : direct, verre dépoli, reflex, à cadre.
par un miroir
Il se trouve au coeur du système reflex, il est situé entre l'objectif et le verre de visée
Nom que l'on donne au dispositif d'un appareil reflex où se forme l'image. Les verres de visée sont munis de systèmes de mise au point (stigmomètre, microprismes) et doublés d'une lentille de Fresnel, augmentant la luminosité de l'image vers les bords du champ. Les verres de visée sont parfois interchangeables.
. Incliné à 45° son rôle est de transmette l'image, inversée droite-gauche au viseur par l'intermédiaire du pentaprisme
Bloc de verre optique utilisé dans les appareils reflex, ayant pour but de redresser l'image formée sur le verre de visée.
chargé notamment de redresser cette image.
et un prisme, on a un renvoi électronique des signaux reçus par le capteur
C'est l'équivalent du film argentique dans un appareil photo classique (sauf qu'il est réutilisable à l'infini
En langage photographique, c'est la distance suffisamment grande pour ne pas nécessiter de correction de la mise au point
Opération consistant à régler la distance objectif-film, pour obtenir la netteté de l'image selon l'éloignement du sujet.
, par rapport à une mise au point faite sur l'horizon. On considère que l'infini photographique est égal à 1000 fois la distance focale de l'objectif utilisé.
). Il existe deux familles de capteurs : le CCD
Charge Coupled Device (Dispositif de mesure de charge) : un des deux types principaux de capteurs d'images utilisés dans les appareils photos numériques. Quand une photo est prise, le CCD est frappé par la lumière arrivant à travers l'objectif de l'appareil. Chacun des milliers ou des millions de photosites qui constituent le CCD convertit cette lumière en électrons. Le nombre d'électrons, généralement décrit comme la charge accumulée du pixel
Élément d'une image : les photographies numériques sont composées de milliers ou de millions de pixels : ce sont les éléments de base d'une photo numérique.
(contraction des termes anglais "Picture Element")
, est mesuré puis converti en valeur numérique. La dernière étape s'accomplit en dehors du CCD, dans un composant de l'appareil appelé convertisseur analogique-numérique.
et le CMOS
Complementary Metal-Oxide Semiconductor : un des deux types principaux de capteurs d'images utilisés dans les appareils photos numériques. Sa fonction de base est identique à celle d'un CCD. Les capteurs CMOS ne se trouvent actuellement que dans quelques appareils photos numériques.
(voir définitions ci-après).
sur un écran situé dans le viseur. Bien pour le cadrage, pas toujours pour la visée, en macro
Prise de vue à une échelle plus grande que la taille de l'objet, sans emploi du microscope. Le domaine de la photomacrographie
Prise de vue à une échelle plus grande que la taille de l'objet, sans emploi du microscope. Le domaine de la photomacrographie s'étend généralement de x1 à x10.
s'étend généralement de x1 à x10.
par exemple.
que j'avais avant. Mais depuis le reflex, je préfere les sous-ex, elle deviennet "super-récupérable". Donc bon ca dépend un peu de l'APN
Appareil Photo Numérique.

Un appareil photo qui capture la photo non pas sur un film mais sur un capteur d'image électronique qui prend la place du film.
. Sur le Z3 si tu la sous ex de trop, le bruit
Interférence influençant le capteur CCD lors de longues expositions. Généralement de plus en plus visible au fur et à mesure qu'on augmente les ISO
Une mesure de la sensibilité d'un film à la lumière. Bien que les appareils numériques n'utilisent pas de films, ils ont adopté le même système de mesure pour décrire la sensibilité du capteur d'image de l'appareil photo. Les appareils numériques comprennent souvent un réglage permettant d'ajuster la vitesse ISO ; certains vont la régler automatiquement en fonction des conditions d'éclairage, en la faisant varier vers le haut quand la lumière disponible augmente. Généralement, plus la vitesse ISO augmente, moins la qualité de l'image est bonne.
.
devient a pleuré.

chriswillys

Retouche Sépia...(photofiltre)
« Réponse #5 le: 13 février 2006 à 21:09:13 »
Je pensais que les réflexes offraient le plus souvent des images fades..plus claires...donc plutot sur-exposées...pour +de liberté en poste traitement...et il me semblait que le_alain préferre aussi partir d'image plus surex
La surexposition est une exposition trop longue qui se traduit par un rendu trop clair et qui peut supprimer certains détails importants de l'image.
que sous ex...mais je n'arrive plus à retrouver ces dires... :(





Donc PG 15, on aurait moins de risque en partant d'images légèrement sous ex...pour ainsi éviter les 'cramages' de blancs et conserver le max d'info des noirs... :pense:...ok ;)



Merci à vous deux


a +

chriswillys

Retouche Sépia...(photofiltre)
« Réponse #6 le: 13 février 2006 à 21:18:26 »
Non, ok désolé...C'est Willz qui a dit ça lors du tutoriel de le_alain...

Soit dit en passant, faut prendre le post traitement comme un plaisir. Moi je suis pour les photo fade    

Donc ce n'est peut etre pas le cas pour le_alain...je préferre préciser.

Mais oui Willz...tu as raison que c hard de partir d'une image sousex
La sous-exposition est une exposition insuffisante qui se traduit par des zones trop sombres dans l'image.
...Ca doit etre trop bien un réflexe :)


Finalement, pour mes tons sépia...ils sont mieux quand je pars de photos surex
La surexposition est une exposition trop longue qui se traduit par un rendu trop clair et qui peut supprimer certains détails importants de l'image.
...à condition que les blancs ne soit pas cramé
Se dit d'une partie d'image où l'excès de lumière fait que cette partie ne comporte plus de nuance, même si on essaie de l'assombrir avec un logiciel, cette partie reste uniformément blanche.
s bien entendu.




a +

Hors ligne WiLLz

  • Amateur éclairé
  • *
  • Messages: 293
    • http://willz.deviantart.com/gallery
Retouche Sépia...(photofiltre)
« Réponse #7 le: 13 février 2006 à 21:26:59 »
Oui mais fade ne veut pas dire sur-ex ou sous-ex, ce sont des photos "bof" enfin je vois ca comme ca, et si mes photos sont sous ex, c'est surtout parceque je shoot
veut dire prendre une photo.
en priorité vitesse pour éviter les flou de bougé, comme en ce moment il fait moche, ben ca fait des photos sous-ex :/

chriswillys

Retouche Sépia...(photofiltre)
« Réponse #8 le: 13 février 2006 à 22:00:22 »
Oui fade ...ds le sens sans trop de peps...trop de contraste
Différence entre les densités extrêmes d'un négatif
Image photographique dont les valeurs sont inversées.
ou d'un positif
Image photographique dont les valeurs sont identiques ou analogues à celles du sujet original.
ou encore entre les luminances extrêmes du sujet. Le contrôle du contraste est un élément important de la pratique photographique ; le contraste final de l'image dépend à la fois du sujet, de la nature et du traitement du négatif et du positif.
ni de couleur sursaturée...OK;)

Je suppose que tu n'as pas de pieds malheureusement...Sinon, est ce vraiment difficile de se retrouver avec un objo non stabilisé ?




a +

Hors ligne WiLLz

  • Amateur éclairé
  • *
  • Messages: 293
    • http://willz.deviantart.com/gallery
Retouche Sépia...(photofiltre)
« Réponse #9 le: 13 février 2006 à 22:06:57 »
Citer
Oui fade ...ds le sens sans trop de peps...trop de contraste
Différence entre les densités extrêmes d'un négatif
Image photographique dont les valeurs sont inversées.
ou d'un positif
Image photographique dont les valeurs sont identiques ou analogues à celles du sujet original.
ou encore entre les luminances extrêmes du sujet. Le contrôle du contraste est un élément important de la pratique photographique ; le contraste final de l'image dépend à la fois du sujet, de la nature et du traitement du négatif et du positif.
ni de couleur sursaturée...OK;)

Je suppose que tu n'as pas de pieds malheureusement...Sinon, est ce vraiment difficile de se retrouver avec un objo non stabilisé ?




a +
Au début ouai, ca te déstabiilise sans mauvais jeu de mot lol.  Mais tu t'y fait, et puis t'y gagne en shootant en RAW
Le format d'image "RAW" est constitué des données telles qu'elles proviennent directement du capteur, sans autre traitement par l'appareil proprement dit.
, tu shoot
veut dire prendre une photo.
plus vite, t'a une photo plu sombre mais tu la débouche complétement en la "Derawtisant". Mais ca change vraiment, par contre comment tu vois la différence quand c'est pas flou, je sais pas a quoi c'est du, mais une photo net qui sort du D70, soit avec le 18-70 soit avec le 70-300. C'est hallucinant de ca a rien a voir avec le Z3 / Désolé c'était pas francais lol.

chriswillys

Retouche Sépia...(photofiltre)
« Réponse #10 le: 13 février 2006 à 22:25:09 »
Merci Willz


Le message est bien passé:) Je crois que je sais pourquoi l'image est plus nette avec ton réflexe...il suffit de relire le tuto d'Alain :)

Merci à vous tous...vous me donnez vraiment envie de passer au réfléxe...et je m'en sens plus préparé. :chinois:





a +

Hors ligne Xololth

  • Mobilier
  • *
  • Messages: 2810
    • http://xololth.ifrance.com
  • APN: _ Boitier : Boite à chaussures avec drap sur la tête et accordéon de marin / Quelques cailloux plus ou moins synthétiques / Trépied : ficelle à roti cochonou / Chambre noire avec moulinette à pixels incorporée
Retouche Sépia...(photofiltre)
« Réponse #11 le: 13 février 2006 à 23:11:04 »
Citer
Je pensais que les réflexes offraient le plus souvent des images fades..plus claires...donc plutot sur-exposées...pour +de liberté en poste traitement...et il me semblait que le_alain préferre aussi partir d'image plus surex
La surexposition est une exposition trop longue qui se traduit par un rendu trop clair et qui peut supprimer certains détails importants de l'image.
que sous ex...mais je n'arrive plus à retrouver ces dires... :(

...
Sous ex, sur ex ... bonjours le reflexe.

En fait il faudrait peut être regarder différement le reflexe, ou l'apn
Appareil Photo Numérique.

Un appareil photo qui capture la photo non pas sur un film mais sur un capteur
C'est l'équivalent du film argentique dans un appareil photo classique (sauf qu'il est réutilisable à l'infini
En langage photographique, c'est la distance suffisamment grande pour ne pas nécessiter de correction de la mise au point
Opération consistant à régler la distance objectif-film, pour obtenir la netteté de l'image selon l'éloignement du sujet.
, par rapport à une mise au point faite sur l'horizon. On considère que l'infini photographique est égal à 1000 fois la distance focale de l'objectif utilisé.
). Il existe deux familles de capteurs : le CCD
Charge Coupled Device (Dispositif de mesure de charge) : un des deux types principaux de capteurs d'images utilisés dans les appareils photos numériques. Quand une photo est prise, le CCD est frappé par la lumière arrivant à travers l'objectif de l'appareil. Chacun des milliers ou des millions de photosites qui constituent le CCD convertit cette lumière en électrons. Le nombre d'électrons, généralement décrit comme la charge accumulée du pixel
Élément d'une image : les photographies numériques sont composées de milliers ou de millions de pixels : ce sont les éléments de base d'une photo numérique.
(contraction des termes anglais "Picture Element")
, est mesuré puis converti en valeur numérique. La dernière étape s'accomplit en dehors du CCD, dans un composant de l'appareil appelé convertisseur analogique-numérique.
et le CMOS
Complementary Metal-Oxide Semiconductor : un des deux types principaux de capteurs d'images utilisés dans les appareils photos numériques. Sa fonction de base est identique à celle d'un CCD. Les capteurs CMOS ne se trouvent actuellement que dans quelques appareils photos numériques.
(voir définitions ci-après).
d'image électronique qui prend la place du film.
. Un apn c'est un capteur qui récupère une image. C'est un capteur doublé d'un micro
ordinateur. L'image délivrée par un apn est donc non pas un brut d'image, mais une interprétation de ce "brut" d'image. Un logitiel s charge d'un premier traitement. L'image donnée par l'apn est donc une image déjà retouchée.


Pour un appareil un peu évolué, on a la possibilité de sortir une "image" brute de décoffrage, pas trop traffiquée par les algorithmes de l'apn en question. De ce fait, on a une image dans laquelle, on a un maXie d'infos... Image que l'on peut retravailler dans toshop et autre bidouilleurs de pixels. Cette image, ou plutôt description d'image est ce que l'on appel un fichier "raw
Le format d'image "RAW" est constitué des données telles qu'elles proviennent directement du capteur, sans autre traitement par l'appareil proprement dit.
", fichier donné entre autre chose par des reflexes. De ce fait, on a peut être une image un peu "fadasse" mais qui en tout cas possède toutes les infos que l'on a shoot
veut dire prendre une photo.
é et qui n'est pas interprété; à la différence des images fournies comme le jpeg
Un standard pour la compression de données images, développé par le Joint Photographic Experts Group, d'où le nom de JPEG. Pour être précis, JPEG n'est pas un format de fichier, c'est une méthode de compression qui est utilisée dans un format de fichier, comme le format EXIF-JPEG répandu auprès des appareils photos numériques. Il s'agit d'un format à déperdition, ce qui signifie qu'une certaine qualité est perdue quand un taux de compression JPEG élevé est appliqué. En général, si une compression JPEG faible, donc préservant une haute qualité, est choisie sur un appareil numérique, la perte de qualité n'est pas détectable à l'œil.
, tiff
Désigne le Tagged Image File Format. Ce format d'enregistrement d'images numériques, propriété de Adobe, a été créé afin d'apporter un support riche en informations colorimétriques. Plusieurs algorithmes de compression, destructeurs (par exemple le JPEG) ou non (par exemple LZW) sont supportés par ce format.
et autre donné par l'apn. :c:


Ceci mis à part, PG15 à tout à fait raison, on tire bien plus d'infos d'une image sous-ex que d'une sur-ex.

Citer
...et puis t'y gagne en shootant en RAW, tu shoot plus vite...
Euhhhhh tu shootes plus vite ??? Tu vas me donner la référence de ton reflex
Type d'appareil photographique. Le reflex mono-objectif, comme son nom l’indique, ne comprend qu’un seul objectif qui sert à la fois à la visée et à la prise de vue. Un miroir escamotable placé entre l’objectif et la pellicule renvoie l’image formée par l’objectif au travers d’un prisme vers un verre dépoli
Surface translucide sur laquelle se forme l'image réelle dans les appareils photographiques reflex et de grand format.
situé sur le haut du boîtier. Lorsque l’obturateur s’ouvre, un ressort fait automatiquement basculer le miroir, ce qui permet à la lumière d’atteindre le film. Grâce au prisme, l’image saisie sur la pellicule est quasiment identique à celle prise en compte par l’objectif, supprimant ainsi tout effet de parallaxe.
pour que je change le mien alors  ;)

Citer
...et puis t'y gagne en shootant en RAW, ..., t'a une photo plu sombre mais tu la débouche complétement en la "Derawtisant". Mais ca change vraiment,...
Entièrement d'accord là, surtout si tu as pris le soin de "développer" ton raw en 16 bits par couche et en Adobe RVB
Rouge, Vert, Bleu : les trois couleurs auxquelles le système visuel de l'homme, les appareils numériques et beaucoup d'autres appareils sont sensibles.
1998 pour l'espace colorimétrique
Nikon D700 + D100 remis dans son carton /  17-35 mm f/ 2.8D
AF Micro Nikkor 60mm 1:2.8 D + Bague d'allonge PK-13 27,5
 + Sigma APO 70-200 mm 1:2.8D + Sigma APO 300mm F2.8 EX DG HSM + AF-S NIKKOR 50mm F1.4G
+ Flash SB-900 + Câble de télécommande MC-30 + Pied Gitzo basalt série 2 + Pied Bilora 1122 + Monopode Manfrotto + Rotule pendulaire Wimberley II + Rotule Manfrotto 496RC2 + Rotule panoramique Nodal Ninja 5
Http://xololth.free.fr

Hors ligne WiLLz

  • Amateur éclairé
  • *
  • Messages: 293
    • http://willz.deviantart.com/gallery
Retouche Sépia...(photofiltre)
« Réponse #12 le: 13 février 2006 à 23:25:57 »
Citer
Citer
...et puis t'y gagne en shootant en RAW
Le format d'image "RAW" est constitué des données telles qu'elles proviennent directement du capteur, sans autre traitement par l'appareil proprement dit.
, tu shoot
veut dire prendre une photo.
plus vite...
Euhhhhh tu shootes plus vite ??? Tu vas me donner la référence de ton reflex
Type d'appareil photographique. Le reflex mono-objectif, comme son nom l’indique, ne comprend qu’un seul objectif qui sert à la fois à la visée et à la prise de vue. Un miroir escamotable placé entre l’objectif et la pellicule renvoie l’image formée par l’objectif au travers d’un prisme vers un verre dépoli
Surface translucide sur laquelle se forme l'image réelle dans les appareils photographiques reflex et de grand format.
situé sur le haut du boîtier. Lorsque l’obturateur s’ouvre, un ressort fait automatiquement basculer le miroir, ce qui permet à la lumière d’atteindre le film. Grâce au prisme, l’image saisie sur la pellicule est quasiment identique à celle prise en compte par l’objectif, supprimant ainsi tout effet de parallaxe.
pour que je change le mien alors  ;)
Tu shoot plus vite pour qu'elle soit net, j'ai pas dit que grace au reflex tu shoot plus vite parceque t'est en RAW même si soit dit en passant la réactivité d'un reflex ( délais de déclanchement ) a rien a voir avec un bridge
Type d'appareil photographique. La technologie du "bridge" diffère du reflex . Ici au lieu d’un renvoi de l’image dans le viseur
Dispositif de l'appareil photographique permettant de cadrer le sujet, parfois de faire la mise au point. Il en existe plusieurs types : direct, verre dépoli, reflex, à cadre.
par un miroir
Il se trouve au coeur du système reflex, il est situé entre l'objectif et le verre de visée
Nom que l'on donne au dispositif d'un appareil reflex où se forme l'image. Les verres de visée sont munis de systèmes de mise au point (stigmomètre, microprismes) et doublés d'une lentille de Fresnel, augmentant la luminosité de l'image vers les bords du champ. Les verres de visée sont parfois interchangeables.
. Incliné à 45° son rôle est de transmette l'image, inversée droite-gauche au viseur par l'intermédiaire du pentaprisme
Bloc de verre optique utilisé dans les appareils reflex, ayant pour but de redresser l'image formée sur le verre de visée.
chargé notamment de redresser cette image.
et un prisme, on a un renvoi électronique des signaux reçus par le capteur
C'est l'équivalent du film argentique dans un appareil photo classique (sauf qu'il est réutilisable à l'infini
En langage photographique, c'est la distance suffisamment grande pour ne pas nécessiter de correction de la mise au point
Opération consistant à régler la distance objectif-film, pour obtenir la netteté de l'image selon l'éloignement du sujet.
, par rapport à une mise au point faite sur l'horizon. On considère que l'infini photographique est égal à 1000 fois la distance focale de l'objectif utilisé.
). Il existe deux familles de capteurs : le CCD
Charge Coupled Device (Dispositif de mesure de charge) : un des deux types principaux de capteurs d'images utilisés dans les appareils photos numériques. Quand une photo est prise, le CCD est frappé par la lumière arrivant à travers l'objectif de l'appareil. Chacun des milliers ou des millions de photosites qui constituent le CCD convertit cette lumière en électrons. Le nombre d'électrons, généralement décrit comme la charge accumulée du pixel
Élément d'une image : les photographies numériques sont composées de milliers ou de millions de pixels : ce sont les éléments de base d'une photo numérique.
(contraction des termes anglais "Picture Element")
, est mesuré puis converti en valeur numérique. La dernière étape s'accomplit en dehors du CCD, dans un composant de l'appareil appelé convertisseur analogique-numérique.
et le CMOS
Complementary Metal-Oxide Semiconductor : un des deux types principaux de capteurs d'images utilisés dans les appareils photos numériques. Sa fonction de base est identique à celle d'un CCD. Les capteurs CMOS ne se trouvent actuellement que dans quelques appareils photos numériques.
(voir définitions ci-après).
sur un écran situé dans le viseur. Bien pour le cadrage, pas toujours pour la visée, en macro
Prise de vue à une échelle plus grande que la taille de l'objet, sans emploi du microscope. Le domaine de la photomacrographie
Prise de vue à une échelle plus grande que la taille de l'objet, sans emploi du microscope. Le domaine de la photomacrographie s'étend généralement de x1 à x10.
s'étend généralement de x1 à x10.
par exemple.
.

chriswillys

Retouche Sépia...(photofiltre)
« Réponse #13 le: 14 février 2006 à 07:58:51 »
Citer
Ceci mis à part, PG15 à tout à fait raison, on tire bien plus d'infos d'une image sous-ex que d'une sur-ex.
Avec alors un réflexe car avec mes formats jpegs+'bridgés'...il me semble que c'est l'inverse...Il faut dire aussi que je pousse souvent la netteté et le contraste
Différence entre les densités extrêmes d'un négatif
Image photographique dont les valeurs sont inversées.
ou d'un positif
Image photographique dont les valeurs sont identiques ou analogues à celles du sujet original.
ou encore entre les luminances extrêmes du sujet. Le contrôle du contraste est un élément important de la pratique photographique ; le contraste final de l'image dépend à la fois du sujet, de la nature et du traitement du négatif et du positif.
...


Merci Xololth pour le petit résumé mais on a eu l'occasion , en images de comparer le fichier jpeg
Un standard pour la compression de données images, développé par le Joint Photographic Experts Group, d'où le nom de JPEG. Pour être précis, JPEG n'est pas un format de fichier, c'est une méthode de compression qui est utilisée dans un format de fichier, comme le format EXIF-JPEG répandu auprès des appareils photos numériques. Il s'agit d'un format à déperdition, ce qui signifie qu'une certaine qualité est perdue quand un taux de compression JPEG élevé est appliqué. En général, si une compression JPEG faible, donc préservant une haute qualité, est choisie sur un appareil numérique, la perte de qualité n'est pas détectable à l'œil.
et raw
Le format d'image "RAW" est constitué des données telles qu'elles proviennent directement du capteur, sans autre traitement par l'appareil proprement dit.
lors du poste : Du bridge
Type d'appareil photographique. La technologie du "bridge" diffère du reflex
Type d'appareil photographique. Le reflex mono-objectif, comme son nom l’indique, ne comprend qu’un seul objectif qui sert à la fois à la visée et à la prise de vue. Un miroir escamotable placé entre l’objectif et la pellicule renvoie l’image formée par l’objectif au travers d’un prisme vers un verre dépoli
Surface translucide sur laquelle se forme l'image réelle dans les appareils photographiques reflex et de grand format.
situé sur le haut du boîtier. Lorsque l’obturateur s’ouvre, un ressort fait automatiquement basculer le miroir, ce qui permet à la lumière d’atteindre le film. Grâce au prisme, l’image saisie sur la pellicule est quasiment identique à celle prise en compte par l’objectif, supprimant ainsi tout effet de parallaxe.
. Ici au lieu d’un renvoi de l’image dans le viseur
Dispositif de l'appareil photographique permettant de cadrer le sujet, parfois de faire la mise au point. Il en existe plusieurs types : direct, verre dépoli, reflex, à cadre.
par un miroir
Il se trouve au coeur du système reflex, il est situé entre l'objectif et le verre de visée
Nom que l'on donne au dispositif d'un appareil reflex où se forme l'image. Les verres de visée sont munis de systèmes de mise au point (stigmomètre, microprismes) et doublés d'une lentille de Fresnel, augmentant la luminosité de l'image vers les bords du champ. Les verres de visée sont parfois interchangeables.
. Incliné à 45° son rôle est de transmette l'image, inversée droite-gauche au viseur par l'intermédiaire du pentaprisme
Bloc de verre optique utilisé dans les appareils reflex, ayant pour but de redresser l'image formée sur le verre de visée.
chargé notamment de redresser cette image.
et un prisme, on a un renvoi électronique des signaux reçus par le capteur
C'est l'équivalent du film argentique dans un appareil photo classique (sauf qu'il est réutilisable à l'infini
En langage photographique, c'est la distance suffisamment grande pour ne pas nécessiter de correction de la mise au point
Opération consistant à régler la distance objectif-film, pour obtenir la netteté de l'image selon l'éloignement du sujet.
, par rapport à une mise au point faite sur l'horizon. On considère que l'infini photographique est égal à 1000 fois la distance focale de l'objectif utilisé.
). Il existe deux familles de capteurs : le CCD
Charge Coupled Device (Dispositif de mesure de charge) : un des deux types principaux de capteurs d'images utilisés dans les appareils photos numériques. Quand une photo est prise, le CCD est frappé par la lumière arrivant à travers l'objectif de l'appareil. Chacun des milliers ou des millions de photosites qui constituent le CCD convertit cette lumière en électrons. Le nombre d'électrons, généralement décrit comme la charge accumulée du pixel
Élément d'une image : les photographies numériques sont composées de milliers ou de millions de pixels : ce sont les éléments de base d'une photo numérique.
(contraction des termes anglais "Picture Element")
, est mesuré puis converti en valeur numérique. La dernière étape s'accomplit en dehors du CCD, dans un composant de l'appareil appelé convertisseur analogique-numérique.
et le CMOS
Complementary Metal-Oxide Semiconductor : un des deux types principaux de capteurs d'images utilisés dans les appareils photos numériques. Sa fonction de base est identique à celle d'un CCD. Les capteurs CMOS ne se trouvent actuellement que dans quelques appareils photos numériques.
(voir définitions ci-après).
sur un écran situé dans le viseur. Bien pour le cadrage, pas toujours pour la visée, en macro
Prise de vue à une échelle plus grande que la taille de l'objet, sans emploi du microscope. Le domaine de la photomacrographie
Prise de vue à une échelle plus grande que la taille de l'objet, sans emploi du microscope. Le domaine de la photomacrographie s'étend généralement de x1 à x10.
s'étend généralement de x1 à x10.
par exemple.
au réflexe dans TECHNIQUES.



a +
« Modifié: 15 février 2006 à 17:35:29 par chriswillys »